05 avril 2013

Waga seishun no Renju


Petit, j'ai passé beaucoup de temps sur la Game Boy. Mais après avoir coupé le moindre bout d'herbe et creusé chaque centimètre carré de Koholint Island, il ne me restait plus qu'une seule chose à faire : tenter de comprendre comment fonctionne le drôle de jeu que mon père m'avait offert et dont même la notice était en japonais...

Taikyoku Renju - Game Boy

連珠 (RENJU)

C'est son nom. Une version améliorée de Puissance 5 où il faut aligner 5 pierres de sa propre couleur pour gagner. La difficulté réside dans le fait que certains coups sont interdits pour le joueur noir :

Le double trois : deux lignes de trois pierres qui se croisent et dont les extrémités ne sont pas du tout bloquées.

Le double quatre : deux lignes de quatre pierres qui se croisent, même si une extrémité est bloquée.

L'overline : une ligne de plus de 5 pierres.

(Toutes les règles sont très bien expliquées sur le site de la fédération internationale de Renju.)


On peut donc gagner en alignant 5 pierres mais aussi en forçant l'adversaire à faire un coup interdit, ce qui rend ce jeu diabolique. J'ai passé plusieurs années à jouer contre mon père sur le moindre morceau de nappe en papier. Au final, on annonçait les coups pour éviter que l'adversaire ne fasse un coup interdit par inadvertance. Diabolique et courtois.

En testant les multiples versions de Renju sur internet et sur le Google Market, je me suis rendu compte que la quasi totalité des jeux appelés "Renju" étaient en fait de vulgaires "Gomoku" : des Puissance 5 tout bêtes, sans règles additionnelles. Scandale !
En fait, l'explication est simple : il est beaucoup plus dur de programmer un Renju qu'un Gomoku.

J'adore ce jeu et j'avais besoin d'exercice intellectuel pour me changer de DBZ Devolution, j'ai donc décidé de m'y atteler.
La première étape de construction a été très rapide : une version jouable avec un habillage minimaliste. Surtout pas de texture "bois d'arbre" digne des premiers sites internet sur Netscape. Ce jeu doit avoir la pureté du monochrome.


Samurai Jack - Samurai vs. Ninja
"Shinobi, warior of the night. Trained to use the darkness of the shadow.
I know your arts as well. But I have been trained to use the light." - Samurai Jack


Mais effectivement, la mise en place des règles additionnelles est assez difficile. Donc pour l'instant, c'est un simple Gomoku... La prochaine étape consistera à en faire un vrai Renju. Seulement, au lieu de perdre en exécutant un coup interdit, on aura droit un petit avertissement expliquant pourquoi le coup n'est pas possible et a été annulé.

Enfin, la dernière étape sera de programmer une IA, comme je l'ai fait pour Magic Maze.

Mais place au jeu :

Renju of my youth
Jouer à "Renju of my youth"


Tags

Catégories

Archives